Actualités

25 avril 2017 : mobilisation des assmats des Yvelines

Rassemblement à Versailles :Les assistantes maternelles seront-elles enfin reconnues ?

Une vingtaine d’assistantes maternelles de nombreuses villes du département ont répondu présentes à l’appel de la CGT et étaient présentes en ce samedi matin à Versailles. Cela peut paraître peu. Mais dans une profession où l’on travaille en moyenne 50h par semaine, et pour ce qui était une grande première, c’est un succès ! D’autant plus que de nombreuses collègues qui ne pouvaient pas être présentes ont envoyé des messages de soutien et d’encouragement.

Le thème principal de ce rassemblement ?

Améliorer la reconnaissance du métier d’assistante maternelle !

Cela passe par la revalorisation des salaires (pas de Smic horaire pour les ass mats, qui doivent cumuler plusieurs contrats pour vivre de leur métier), la santé au travail (c’est sans doute un des seuls métiers qui n’a pas accès à la médecine du travail !)… Un travail que nous menons avec les militants du secteur « services à la personne » de la Fédération Commerce et Services, dont un dirigeant avait fait le déplacement.

Mais aussi par la reconnaissance des institutions. Notre syndicat a écrit à plusieurs reprises au Conseil Départemental et à la CAF, pour solliciter un rendez-vous. Sans résultat à ce jour.

Nous avons des propositions concrètes à faire propres au département : inclure plus fortement la prévention des maladies professionnelles dans la formation initiale, faciliter l’accès au dossier personnel suite aux visites des puéricultrices des PMI, favoriser l’implantation de Relais Assistantes Maternelles et l’accès à la formation… Mais aussi créer un cadre permettant la poursuite des activités collectives organisées par de nombreuses associations d’assistantes maternelles et appréciées des parents.

L’annonce de la mise en place d’un référent dédié sur l’agence Pôle Emploi de St Germain, suite aux actions de notre syndicat face aux trop perçus récurrents, a suscité des applaudissements, et nous allons poursuivre notre travail dans le sens de la prise en compte des spécificités de notre métier.

Des assistantes maternelles de crèches familiales (employées par des mairies) étaient également présentes, car de plus en plus de municipalités suppriment ce service, à l’image de Jouy en Josas ou d’Andrésy.

Merci à toutes les ass mats présentes pour ces échanges intéressants que nous espérons bien poursuivre ! Notamment dans le cadre de la mise en place de la commission régionale paritaire des assistantes maternelles et salariées du particulier employeur, où siègeront des représentants CGT.

Et rendez-vous le 20 mai à la base de loisirs de St Quentin en Yvelines pour un pique-nique !

Retour