28 juil 2012

Entreprises de services à la personne : cette convention là, nous n'en voulons pas !

 

Décidemment, MEDEF et CGPME ont de la suite dans les idées.

Alors qu'au mois de janvier dernier, 3 syndicats de salariés dont la CGT avaient exercé un droit d'opposition sur le texte de la convention collective des entreprises privées de services à la personne, un nouveau texte vient à nouveau d'être signé par le patronat et 2 syndicats très minoritaires, CFTC et CGC.

Rien de bien nouveau puisque cette nouvelle mouture de la convention collective n'est qu'un simple copier/coller du précédent texte annulé par le droit d'opposition.

Cette convention là, nous n'en voulons pas !

Parce qu'elle entérine la précarité et les bas salaires;

Parce qu'elle ne reconnait pas la pénibilité des métiers;

Parce qu'elle légitime le fait que la marge des entreprises se fait sur le dos des salariés.

Il suffit de jeter un œil sur la convention pour comprendre l'étendue des dégâts ! (pour consulter le texte, cliquez ici)

La CGT va à nouveau exercer une opposition pour rendre ce texte caduc. C'est cette fois-ci au gouvernement que nous comptons nous adresser.

La situation du secteur associatif et la dégradation des services publics en matière de service à la personne est alarmante.

Les entreprises privées se comportent comme des prédateurs, rachetant pour quelques euros symboliques les associations en difficulté, détruisant au passage les acquis collectifs des salariés.

Nous invitons les salariés qui travaillent dans les entreprises privées de service à la personne à rejoindre massivement la CGT pour faire avancer les choses, pour avoir de véritables représentants du personnel autres que ceux complaisamment installés par les patrons.