01 mai 2014

Retraites: Ce qui change en 2014

 
Deux décrets d’application de la loi du 20 janvier 2014 sont parus au Journal Officiel le 20 mars. Désormais, le nombre d’heures nécessaires pour valider un trimestre de retraite passe de 200 à 150 heures SMIC et les conditions d’accès à la retraite anticipée sont élargies. Voici les précisions :

Le premier décret, qui s'applique à compter du 1er janvier, permet aux assurés ayant eu une activité à temps partiel de faire plus facilement valoir leurs droits à la retraite. Pour valider un trimestre, le salarié devait, jusqu'à présent, avoir travaillé au moins 200 heures, rémunérées au salaire minimum. Désormais, ce seuil est abaissé et 150 heures suffiront.

Qui va bénéficier de cette mesure ?

  1. Les salariés à faible rémunération, à temps partiel ou en contrat court.
  2. Les femmes, qui représentent 80% des temps partiels.
  3. Les jeunes, qui représentent 15% des actifs (génération née après 1983) et qui gagneront en moyenne plus de 5 trimestres. A partir d'aujourd'hui, un job d'été d'un mois permet de valider un trimestre pour sa retraite.

Le second décret, qui entre en vigueur le 1er avril, permet d'assouplir les conditions du départ à 60 ans pour les personnes ayant débuté leur carrière avant 20 ans. Désormais, certains trimestres - chômage, invalidité - pourront être "réputés cotisés", c'est-à-dire qu'ils seront pris en compte dans la durée de cotisation nécessaire pour pouvoir partir à la retraite.

Qui est concerné ?

  1. Les salariés ayant connu des carrières difficiles, marquées par le chômage ou l'invalidité toucheront deux trimestres supplémentaires.
  2. Les femmes qui toucheront l'ensemble des trimestres liés à la maternité.