03 juin 2014

BIEN A LA MAISON: le vote CGT s'impose !

 

assets/uploads/cgtweb.jpeg

Salariées de BIEN A LA MAISON,

Vous venez (normalement !) de recevoir le matériel de vote par correspondance pour procéder à l'élection de vos délégués du Personnel et des membre du comité d'entreprise.

Si vous avez besoin d'explications supplémentaires, vous pouvez nous joindre au:

01 42 40 36 90 ou au 06 13 61 28 86

Vous pouvez également nous contacter si vous souhaitez être candidat/e à ces élections car un second tour aura certainement lieu.

Pourquoi voter CGT ?

C'est simple, nous sommes le syndicat qui a pris la défense de dizaines salariés ou cadres de cette entreprise.

En allant faire un tour sur notre forum de discussion, ici, vous pourrez constater que nous ne lâchons rien et les premières condamnations que avons obtenu devant les prud'hommes sont le signe de notre engagement qui restera entier même si BALM décide faire appel.

Nous sommes aussi opposés à la nouvelle convention collective des entreprises de services à la personne dont nous allons attaquer l'arrêté d'extension devant le conseil d'état.

Pourquoi nous opposons-nous à cette convention collective signée par la CFDT, la CFTC et la CGC ?

Tout simplement parce qu'elle entraîne:

Le travail de nuit: il devient totalement extérieur au temps de traail avec un paiement forfaitaire des nuits à 10 euros.

La précarité : Avec le contrat à durée indéterminée intermittent (CDII) et le contrat à durée déterminée dit de mission ponctuelle ou occasionnelle, elle règne en maître dans le secteur. Les employeurs en veulent encore plus et négocient sur le temps partiel « choisi » ! Mais qui choisit ?

Les intermissions: Après 15 minutes écoulées entre 2 missions, le salarié est considéré comme n’étant plus sur du temps de travail effectif, le salarié peut avoir 4 interruptions au cours d’une même journée de travail. Bonjour les amplitudes horaires !

Les frais kilométriques : Votre future convention collective prévoit un remboursement de 0,12 centimes /kilomètre quand vous utilisez votre véhicule pour travailler. C’est le tarif remboursé pour un cyclomoteur selon le barème fiscal !

Un statut inacceptable : Alors que nos métiers sont fortement marqués par la pénibilité, notre future convention collective ne sert qu’à légitimer les mauvaises pratiques des entreprises où le non-respect du code du travail sert bien souvent de variable d’ajustement.

L’absence de reconnaissance des qualifications : Quelle reconnaissance pour les salariés titulaires de diplômes et/ou d’une solide expérience ? Avec 6 centimes d’écart entre les 3 premiers niveaux de la grille de classifications, on voit bien que cette convention collective n’accorde aucune place à la reconnaissance de vos qualifications professionnelles.

Alors avec tout ça, encore envie de voter pour un autre syndicat ?

Engagez-vous, contactez-nous... et Votez CGT