16 déc 2015

Pauvre SMIC !

 

Le gouvernement vient d'annoncer le taux du SMIC au 1er janvier 2016.

+ 0,6 %, soit 6 centimes bruts/heure de travail et 1 centime pour les assistantes maternelles dont le mode de calcul du salaire minima est dérogatoire.

Une décision tout à fait scandaleuse au regard de l'échec avéré de cette politique d'austérité qui nous est imposée depuis des années.

Ce sera donc la 4ème année consécutive où aucun coup de pouce n'aura été donné pour revaloriser la rémunération des travailleurs.

la prime d'activité vient en remplacement du RSA "activité" (minimum social complétant le RSA "socle" ciblé sur les actifs situés en dessous du seuil de pauvreté) et de la prime pour l'emploi (mécanisme fiscal) à compter du 1er janvier 2016. L'objectif de la réforme est d'améliorer le pouvoir d'achat des travailleurs rémunérés à hauteur du SMIC.

Déclaration de Philippe MARTINEZ, secrétaire général de la CGT:

« on annonce une somme qui n’évolue pas, on ne met pas plus au pot, on répartit différemment des aides. On va prendre aux moins pauvres pour donner aux plus pauvres, c’est une autre répartition de la misère ». « Il y a besoin d’autres solutions, notamment que les salariés en difficulté retrouvent de bons salaires et que les jeunes puissent entrer dans la vie active rapidement."