10 mai 2016

Elections TPE 2016: le tour de France CGT

 

La fédération CGT du Commerce et des Services, dans le cadre des campagnes annuelles en direction des salariés du particulier employeur initiées chaque année, réalise dès le mois de mai, à l’instar de la 1 ère campagne électorale TPE 2012, une tournée nationale pour partir à la rencontre des salariés du particulier employeur et des très petites entreprises.

L’objectif de cette opération, conforter et développer le syndicalisme de proximité, sensibiliser aux enjeux électoraux et inviter au vote CGT.

Pour la deuxième fois, des élections professionnelles de branche auront lieu en direction des salariés du particulier employeur et des petites entreprises de moins de 11 salariés.

La CGT entend rester la 1ère organisation syndicale représentative grâce à un syndicalisme de proximité facilité par son réseau de proximité, ses 857 unions locales et la création d’espaces dédiés aux salariés du particulier employeur.

Ces élections concernent 4,6 millions de salariés de l’artisanat, du commerce, des professions libérales, de l’économie sociale, de l’industrie et des services, branche professionnelle qui réunit les 1,6 millions de salariés du particulier employeur et 350 000 assistantes maternelles. La fédération commerce, services et distribution de la CGT est au cœur de cette campagne, les salariés des très petites entreprises étant très majoritairement issus de ses champs professionnels.

Dans le cadre de ces élections professionnelles qui auront lieu du 28 novembre au 12 décembre 2016, la fédération organise la tournée en France d’un « Bus CGT info-droits » qui fera étape dans 42 villes pour expliquer le déroulement du scrutin aux salariés des très petites entreprises. Cette opération se dote d’une autre mission : celle de faire connaître des droits récemment acquis à des salariés du particulier employeur, souvent précaires et isolés, et de les alerter sur des droits auxquels ils peuvent prétendre.

Un tour de France en deux vagues :

Du 10 mai au 25 juin : 15 villes étapes

Le 10 mai à Rennes – le 12 à Nantes – le 14 à Tours – le 17 à Orléans – Le 19 à Dijon – le 21 à Troyes – le 24 à Strasbourg – le 26 à Nancy – le 28 à Metz – le 31 à Lens – le 2 juin à Lille – le 4 à Rouen – le 14 à Caen – le 16 à Cherbourg – le 18 à Rennes – le 23 ou le 24 à Paris.

Du 27 septembre au 26 novembre : 27 villes étapes

Le 27 septembre à Lyon – le 29 à Saint-Etienne – le 29 à Rennes – le 1er octobre à Clermont-Ferrand – le 3 à Cannes – le 6 à Toulon – le 7 et 8 à Marseille – le 11 à Montpellier – le 14 et 15 à Toulouse – le 18 à Bordeaux – le 20 à La rochelle – du 22 octobre au 26 novembre : 16 villes d’Île-de-France.