16 janv 2017

Une campagne de la CGT pour les assistantes maternelles

 



LA CGT LANCE UNE CAMPAGNE NUMÉRIQUE

POUR AMÉLIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL

DES ASSISTANTES MATERNELLES

La CGT a lancé une campagne pour sensibiliser le grand public aux conditions de travail des Assistantes Maternelles qui font de la France un pays en violation avec les normes de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

Le 6 janvier, la CGT avait débuté une campagne mystère relayée sur les réseaux sociaux et intitulée « SAVEZ-VOUS QUEL MÉTIER ? » pour sensibiliser sur la situation de ces travailleuses et travailleurs de la petite enfance :

  • -Savez-vous quel métier impose de travailler 45h pour toucher le salaire minimum ?
  • -Savez-vous quel métier vous fait porter près de 200kg par jour ?
  • -Savez-vous quel métier vous expose à 90db de buit, 8h par jour ?
  • -Savez-vous quel métier permet à 2 millions de parents de travailler tous les jours ?

Ce vendredi 13 janvier, la CGT a mis fin au mystère en révélant un clip sur les conditions de travail de cette profession, ainsi qu’un site permettant d’interpeller François Hollande.

La France compte 376 000 assistantes maternelles qui accueillent des gardes d’enfants à domicile. Elles représentent un mode d’accueil souple, adapté aux horaires décalés ou au travail dominical, et indispensable pour compenser les manques de place en crèche.

Or, les assistantes maternelles ont un statut particulier, régi par le Code de l’action sociale et de la famille. Leur rémunération est fixée à 0,281 fois le SMIC par enfant et par heure. Or, il est très difficile d’accueillir plus de 3 enfants pour espérer un SMIC complet.

Par ailleurs, le temps de travail réglementaire est fixé à 45 heures hebdomadaires, les heures supplémentaires ne sont pas majorées et les Assistantes Maternelles sont les seules salariées exclues des dispositifs de santé au travail. Il s’agit d’une exception incompréhensible dans le droit du travail. Pourtant, les normes de l’Organisation Internationale du Travail préconisent de légiférer sur cette situation absurde. Déjà 24 pays ont ratifié ces normes, mais la France traine des pieds.

La CGT demande la mise en place d'un plan pluri-annuel, sous 3 ou 5 ans, pour arriver à la norme OIT.

Participez à notre campagne sur FACEBOOK